Master Architecture de l'Information de l'Université de Lyon Retour à l'université de Lyon

 

ARCHINFO > Référentiel de compétences


Référentiel de compétences

La profession d'Architecte de l'information est encore méconnue en France et pourtant de plus en plus essentielle à la réussite des dispositifs d’information, notamment ceux passant par le web. Il est donc important d’en avoir une présentation lisible des employeurs qui permette aux futurs diplômés de faire connaitre et prouver facilement leurs compétences et leur utilité.
C’est pourquoi sur la base des enseignements dispensés et avec l’aide des représentants d’associations professionnelles, ce référentiel de compétences en Architecture de l’information a été conçu.
Le référentiel a été entièrement révisé au printemps 2016.

   

Référentiel de compétences en architecture de l'information

 

Un architecte conçoit un habitat pour qu’il soit approprié aux besoins spécifiques (logement, bureau, commerce…) des personnes qui y vivront ou qui en seront les utilisateurs. L’architecte de l’information structure les contenus et leur accès (navigation, recherche) pour qu’ils soient le mieux adaptés aux tâches des utilisateurs effectifs.
Au centre de son raisonnement se trouve la détection (findability). Les utilisateurs doivent trouver aisément, à point nommé, sous la forme requise, l’information précise qui leur est nécessaire. L’architecte de l’information doit tout à la fois être un spécialiste de l’organisation et du repérage des contenus et un spécialiste de l’expérience utilisateur ou utilisabilité (UX–user experience).
Benoît Habert, Jean-Michel Salaün, Jean-Philippe Magué, Architecte de l’information : un métierDocumentaliste-Sciences de l’information 49, 1 (2012) 4-5.

Six compétences

Nous avons repéré six compétences pour faire un bon architecte de l'information. Trois constituent le noyau de l’expertise de l’architecte et justifient son identité vis-à-vis d’autres métiers informationnels. Elles sont techniques et concernent des outils et méthodes directement appliquées par l’architecte de l’information. Les trois autres sont plus contextuelles et managériales. Elles soulignent les responsabilités prises par l’architecte de l’information dans son environnement de travail, son positionnement dans les prises de décision sur les systèmes informationnels.
L’expertise de l’architecte de l’information se trouve donc au croisement de trois domaines :
  • l’organisation de l’information ;
  • le design de l’expérience utilisateur ;
  • les développements techniques du numérique.

Concernant le contexte de l’exercice de son métier, il se trouve toujours dans une démarche de projet dont il doit bien connaître les rouages. En contact avec de nombreux métiers, il doit pouvoir rapidement s’adapter à des cultures différentes. Enfin il lui est nécessaire de se maintenir à niveau dans un environnement numérique en évolution très rapide.
Référentiel développé : pour découvrir l'ensemble des sous-compétences liées aux six comptences principales.

Référentiel en vidéo :